Comment choisir son logiciel médical ? Par Weda 


Face à la croissance rapide du numérique et la digitalisation dans le domaine de la santé, de nombreux logiciels médicaux sont désormais disponibles. Mais comment choisir celui qui convient le mieux à vos besoins et à votre pratique face à une telle diversité ? Dans cet article, nous vous présentons les critères essentiels pour vous aider à faire votre choix.

 

I. Privilégier un logiciel médical en ligne plutôt que sur
disque dur

 

Contrairement aux logiciels stockés sur disque dur, les logiciels en ligne sont entièrement numériques, ce qui leur confère de nombreux avantages.

 

Vous pouvez les utiliser où que vous soyez, même sur votre téléphone ou sur votre tablette. De plus, la gestion des sauvegardes et des mises à jour étant automatique, vous n’avez pas besoin de vous en préoccuper. Ces logiciels offrent également une capacité de stockage variée, pouvant même aller jusqu’à l’illimité.

 

Quant à la connexion Internet, il n’y a pas de souci à se faire. En cas de coupure, vous pouvez toujours utiliser une clé 4G ou un partage de connexion pour continuer à utiliser le logiciel sans interruption.

 

II. Les fonctionnalités les plus importantes d’un logiciel médical

 

Les fonctionnalités de votre logiciel métier revêtent une importance capitale car elles sont la clé pour gagner en efficacité et en temps de soin. Il est donc impératif de choisir un logiciel médical qui offre à la fois des fonctions de base mais aussi des fonctions plus avancées, parfois même adaptées à votre spécialité, afin d’optimiser vos tâches quotidiennes. Voici un aperçu des fonctionnalités clés à considérer lors de votre choix de logiciel médical :

 

1. Gestion du dossier patient

Un dossier patient complet et optimisé vous apporte les informations clés de vos patients en un coup d’œil (antécédents, allergies, traitements en cours et passés, etc.). L’identification automatique du patient via la lecture de la carte Vitale inclus dans certains logiciels permet un gain de temps considérable.

 

2. Prescription médicamenteuse

L’intégration d’une base de données médicamenteuse fiable, accompagnée d’alertes en cas de risque, assure une prescription médicale efficace et sécurisée. Bien qu’il existe plusieurs options disponibles, la base de données médicamenteuse du groupe Vidal demeure incontournable.

 

3. Facturation et télétransmission

C’est la partie la plus chronophage de votre activité. C’est pourquoi votre logiciel doit simplifier ces tâches en générant des factures conformes et en s’appuyant sur des tarifs d’actes médicaux régulièrement mis à jour. Une télétransmission fluide facilitera vos échanges avec les organismes d’assurance maladie et les mutuelles vous permettant d’envoyer rapidement les feuilles de soins électroniques et d’accélérer les remboursements.

 

4. Coordination des soins

L’intégration d’outils collaboratifs, comme une messagerie de santé sécurisée, un planning partageable, une messagerie instantanée ou encore un module d’organisation de réunions, est essentielle pour assurer une coordination efficace entre pairs.

 

5. Prise de rendez-vous et téléconsultation

Un logiciel intégrant la prise de rendez-vous et la téléconsultation optimise la gestion du temps et améliore l’accessibilité aux soins, notamment pour les patients éloignés ou à mobilité réduite.

 

III. Se repérer grâce aux labels et aux agréments

Lors du choix de votre logiciel, il est important d’évaluer les labels de celui-ci car ils garantissent sa conformité aux exigences de votre spécialité, de votre structure, ainsi qu’aux normes de santé en vigueur.

 

Pluridisciplinaire

Si votre structure est une maison de santé ou un centre de santé, il est préférable que votre logiciel soit labellisé e-santé V2 avancé (https://esante.gouv.fr/produits-services/label-e-sante). Ce label atteste que le logiciel répond aux besoins fonctionnels de votre établissement notamment en ayant la capacité de fusionner les dossiers d’un même patient en cas de doublon, de partager l’agenda avec vos confrères, de planifier des réunions, de communiquer avec les autres professionnels de santé de la structure, etc.

 

Sécurité

La sécurité des données est primordiale. Pour le stockage, il est indispensable que votre logiciel soit labellisé Hébergeur de Données de Santé (HDS) par le
ministère de la Santé. Les médecins prescripteurs, quant à eux, devront s’équiper
d’un logiciel d’Aide à la Prescription (LAP), certifié par la Haute Autorité de Santé (HAS). Enfin, l’intégration de messageries sécurisées compatibles avec MSSanté renforce la protection de vos échanges en vous donne accès à un annuaire sécurisé de Professionnels de santé.

 

Téléservices

Utiliser un logiciel intégrant les Téléservices de l’Assurance Maladie vous évitera la multiplication des plateformes et les doubles saisies. Ainsi, vous pourrez réaliser des arrêts de travail (AATi), valider l’identité du patient (INSi), consulter les affections longues durées du patient (ALDi), ou encore bénéficier de l’intégration de l’ordonnance numérique pour la e-prescription directement depuis votre
logiciel.

 

Ségur
Le «référencement Ségur» d’un logiciel de gestion de cabinet atteste

que celui-ci respecte les exigences d’échanges de données,
d’interopérabilité et d’intégration des services socles
fixées par l’Agence du Numérique en Santé. N’oubliez pas que dès 2024, il vous sera demandé d’utiliser un logiciel référencé Ségur pour pouvoir prétendre à la la Rémunération sur Objectifs de Santé Publique (ROSP)

 

IV. Les autres aspects d’un logiciel à prendre en compte

 

Les fonctionnalités et les labels sont essentiels pour choisir votre logiciel, mais il est également important de vous poser les bonnes questions concernant la compatibilité et l’ergonomie :

 

– Est-il compatible avec Mac et Windows ?

– Peut-il être utilisé sur téléphone, tablette et ordinateur ?

– Peut-il s’adapter à votre spécialité ?

– Est-il facile à prendre en main rapidement ?

– Est-il personnalisable selon vos préférences ?

 

De plus, certains logiciels permettent l’intégration d’autres solutions et dispositifs médicaux (scanners, ECG, téléexpertise…), offrant ainsi une solution complète et sur mesure.

 

D’autre part, si vous appréciez un accompagnement de qualité, soyez attentif au service client. En effet, une formation complète et une assistance technique efficace peuvent prévenir ou réduire les problèmes d’utilisation du logiciel. Si possible, optez pour une assistance de proximité.

 

Enfin, lors d’un changement de logiciel, la récupération de vos données est indispensable pour continuer le suivi de vos patients. Pensez à vérifier auprès de votre nouvel éditeur la liste des logiciels pris en charge et le type de données récupérées.

 

V. Pourquoi choisir Weda comme votre logiciel médical en ligne ?

Weda (https://weda.fr/) est le logiciel médical le plus utilisé par les médecins libéraux et les sage-femmes en France.

 

Il possède de nombreuses fonctionnalités (https://weda.fr/notre-logiciel)
pour faciliter votre pratique et réduire votre charge administrative. Pionnier des logiciels en ligne, il offre une mobilité accrue et une interopérabilité avec de nombreuses solutions telles que la téléexpertise, la prise de rendez-vous, la téléconsultation et l’intégration de dispositifs médicaux.

 

Référencé Ségur et labellisé e-santé V2, Weda possède le plus haut niveau de conformité du marché. De plus, de nouvelles fonctionnalités sont continuellement développées pour vous offrir le meilleur logiciel médical possible.

 

Comment savoir si Weda est fait pour vous ? Il vous suffit de faire une demande de démo gratuite. Cette démo vous permettra d’appréhender le logiciel, de découvrir son ergonomie, son utilisation et les différentes fonctionnalités.

Picture of Deb0r@h

Deb0r@h

Articles récents

Suivez nous !

S'inscrire à notre Newsletter